Le 7 mars dernier, le Premier ministre, la ministre du Travail et la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes réunissaient les partenaires sociaux pour échanger sur les mesures clefs en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Le 9 mai, Muriel PENICAUD, ministre du Travail, et Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’État à l’égalité entre les femmes et les hommes, ont présenté 15 actions pour en finir avec les écarts de salaires injustifiés (9 % au niveau national) et lutter contre les violences sexistes et sexuelles. Les actions qui nécessitent des mesures législatives seront reprises dans le cadre de la loi pour « la liberté de choisir son avenir professionnel ». Un dépliant en ligne présente les mesures : par exemples appliquer enfin le principe « à travail égal, salaire égal », fixer une obligation de transparence, développer le droit à la formation et rendre compte de son action ; multiplier par quatre les contrôles et interventions de l’inspection du travail, etc. Les deux ministres ont également présenté 5 actions pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles comme par exemples former les inspecteurs du travail de façon systématique pour détecter les violences et apporter des réponses adéquates, ou soutenir les associations œuvrant en faveur de l’accompagnement des victimes. Retrouver les actions en ligne sur le site du ministère du Travail.

 

Retrouvez toute l’Actualité sur les Droits des Femmes et des Familles du 11.05.2018 grâce à la Veille de la DGCS Service des Droits des Femmes et de l’égalité entre les Femmes et les Hommes des Alpes des Hautes Provence.

Mes parents se séparent

Mes parents se séparent – et moi dans l’histoire? – Ce que dit la loi pour te protéger

Découvrez le petit fascicule créé par la Caisse d’Allocation Familiale et le Centre d’Information des Droits des Femmes et des Familles des Alpes de Haute Provence.

En répondant aux questions juridiques les plus fréquentes qu’un enfant peut se poser lors de la séparation de ses parents, le fascicule permet de rassurer et d’orienter les enfants et parents en quête de réponse.

mes parents se séparent – fascicule à destination de l’enfant

Ciné-débat jeudi 19 Avril au cinématographe

Enfance & Familles d’Adoption  vous propose une soirée Ciné – Débat ce Jeudi 19 Avril à 18h30

au Cinématographe de Château-Arnoux.

« LADY BIRD »

 

« Un film sur l’adolescence d’une justesse inouïe »
Christine « Lady Bird » se bat désespérément pour ne pas ressem-bler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère! Lady Bird s’invente une vie : Ce sont tous ses rêves contrariés par le quotidien, le côté matériel des choses, la violence des rapports avec sa mère…

L’adolescence, cet âge où l’on a l’impression que personne ne vous ressemble assez pour vous comprendre ! Se sentir différent de ceux qui vous entourent, est un sentiment que partagent nombre d’enfants au sein de leurs familles quelles soient biologiques ou adoptives.

« LADY BIRD’’ n’est pas spécialement un film sur l’adoption , il répond à la volonté de notre association ’’d’ouvrir des portes’’ pour mieux comprendre notre monde et ceux qui l’habitent …
Les associations départementales Enfance & Familles d’Adoption sont le lieu de partage et d’échange entre parents adoptifs ou adoptés majeurs.
Elles sont animées par des parents adoptifs, qui ont l’expérience des dé-marches d’adoption, des questions liées à l’arrivée de l’enfant, et font preuve d’un certain recul par rapport à l’adoption.

 

Allez faire un tour sur le site de l’association EFA

 

Séance d’information gratuite sur le thème : Parents après la séparation

Semaines des Familles

 

La Caf et le CIDFF des Alpes de Haute Provence vous propose une séance d’information gratuite pour accompagner et renseigner les familles après la séparation.

Un contact juridique vous est proposer à cette occasion pour toutes vos questions.

Retrouvez nous le Jeudi 19 Avril 2018 de 9h à 11h à Digne les Bains, Salle Percot et le Samedi 21 Avril 2018 de 10h à 12h à Manosque, Parc des Drouilles.

 

Pour plus de renseignements appelez le 04 92 30 22 15

AFFICHE Parents après la séparation 2016 A4 CAF 04

Semaines des familles 2018

DANS TOUT LE DÉPARTEMENT : SEMAINES DES FAMILLES DU 14 AU 29 AVRIL

Ateliers parents/enfants, Spectacles, Rencontres entre parents, Expositions, Conférences, Jeux en famille

 

Elles sont organisées par le Réseau d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents du 04, et possible de par l’implication et la dynamique de nombreux partenaires (associatifs, institutionnels, municipaux), tous convaincus de la nécessité d’accompagner les parents dans les défis du quotidien!!

Dans ce programme, vous y trouverez de nombreuses actions et occasions de rencontres sur des sujets variés abordant les préocupations des parents…. sous formes de cafés parents, ateliers parents enfants, portes ouvertes, débats, soirées jeu en famille, spectacles.

Bref de quoi permettre échange et partage aux plus petits comme aux plus grands…

N’hésitez pas à faire connaitre cet évènement autour de vous!

 

Programme Semaines des Familles 04

HABITAT ET SANTÉ MENTALE

Imaginer et construire ensemble « l’habiter » de demain pour les personnes en souffrance psychique

2ème Assemblée Plénière du Conseil Local en Santé Mentale de Digne les Bains

Vendredi 13 avril 2018

DIGNE LES BAINS
Salle de l’Abbé Féraud
Mairie de Digne les Bains

Au cœur du projet du Conseil Local en Santé Mentale de Digne-les-Bains se trouve la volonté de « vivre ensemble avec nos différences ». La question de l’habitat s’en trouve de fait centrale
puisqu’habiter est une des préoccupations majeures des élus et professionnels confrontés aux enjeux du vivre ensemble dans la cité.
L’habitat est un concept aux mille facettes, qui implique des notions tant architecturales que de cohésion sociale, de capacité à vivre en logement autonome tout en composant avec son
environnement, de trouver sa place au sein d’un groupe social tout en préservant sa singularité… L’habitat va bien au-delà de la notion du logement, il implique la capacité à vivre en société.

Quand les élus, les travailleurs sociaux, les bailleurs, les professionnels du soin, sont confrontés à la question de l’habitat et de la santé mentale, le terme « habiter » revêt toutes ses dimensions.
Comment accompagner au mieux les personnes souffrant de troubles psychiques à habiter dans la cité ? Comment concilier le soin et l’inclusion sociale ? Quand les épisodes pathologiques
rendent difficiles l’accès et le maintien dans le logement, altèrent la capacité à investir son espaceintime, les acteurs de la communauté s’interrogent. Comment accompagner au mieux les
habitants différents dans le processus d’habiter ? Comment leur offrir une place de citoyens à part entière ? Quelles ressources mobiliser pour renforcer les aptitudes individuelles et collectives à habiter ?

Accéder au programme complet Habitat et santé mentale

Sorcières des temps moderne - conférence de Rina Nissim

SORCIÈRES DES TEMPS MODERNES : Conférence/ Débat avec Rina Nissim le Jeudi 12 Avril à 18h, Salle Pierre Michel à Forcalquier.

Rina Nissim, naturopathe, auteure et éditrice féministe vous parlera du self/help, du mouvement Femmes et Santé pour retrouver plus d’autonomie face au pouvoir médical et patriarcal.

La conférence sera suivi d’un débat et d’un apéritif.

Le prix de l’entrée est libre selon chacun.e.

 

Pour plus d‘informations merci de contacter l’association Agate, Armoise et Salamandre – corps et politique au 06 18 56 28 09 ou agate.etc@gmail.com

Sorcières des temps moderne - conférence de Rina Nissim

VENDREDI 6 AVRIL – 20H30
MOBILE HOMES de Vladimir de Fontenay
Avec Imogen Poots, Callum Keith Rennie. Canada, France, 1h46, VOSTF

Ali et Evan sillonnent les routes entre les Etats-Unis et le Canada. Le jeune couple vit dangereusement en utilisant le fils d’Ali, huit ans, dans leurs trafics. . Pourtant, ils rêvent d’un foyer mais leur fuite inexorable les entraîne sur un chemin qu’ils n’avaient pas prévu… Pour trouver sa place, Ali devra faire un choix entre son inconséquence juvénile et sa responsabilité de mère.

« Mobile Homes est né d’une image, celle d’un mobile home sur la route aux États-Unis qui me dépasse un jour en voiture. Toute une contradiction. Une maison mobile. Cette image a donné naissance à un court métrage qui sera le point de départ de l’histoire d’Ali, une jeune mère un peu déboussolée qui préfère l’horizontalité de la fuite sur la route avec son copain, à la verticalité de l’enracinement et des responsa-bilités que lui impose la garde de son enfant. » Vladimir De Fontenay

Soirée en présence du réalisateur Vladimir De Fontenay
Vladimir De Fontenay a étudié et travaillé en France, en Italie et aux États-Unis. Diplô-mé de la NYU Tisch School of the Arts, il est lauréat du Spike Lee Production Fund. Après des courts-métrages, Il a co-réalisé Memoria interprété par James Franco, puis Mobile homes.

Tarif préférentiel unique 5 euros (cartes abonnement acceptées).
Préventes en caisse.

flyer mobile homes

 

A la Une de l’actualité sur les Droits des Femmes et des Familles du 27.03.18, le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes.

« La garde des Sceaux, ministre de la Justice, et la secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, ont présenté le projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes lors du Conseil des ministres du 21 mars 2018. Afin d’améliorer la répression de ces violences, dont continuent d’être aujourd’hui trop massivement victimes les femmes et les enfants, ce projet de loi, fruit d’un long travail de concertation, modifie en particulier l’arsenal législatif de lutte contre les violences sexuelles et sexistes. Dans un communiqué de presse mis en ligne sur notre site, le secrétariat d’État rappelle que le texte est composé de cinq articles dont il précise les grandes lignes. Le projet de loi répond aux enjeux posés par le président de la République et le Tour de France de l’Egalité. Le gouvernement a engagé le 22 mars la procédure accélérée sur le texte qui a été mis en ligne sur le site de l’Assemblée nationale. Retrouver le dossier législatif. »

 

Retrouvez toute l’actualité de ce 27 Mars 2018 grâce à la veille de l’Actualité de la DGCS – Service des Droits des Femmes et de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes.

À la une : Le 15 mars, le portail du Service public a mis en ligne un sujet titré « Publicités sexistes, dégradantes… : comment et à qui se plaindre ? ». Le site rappelle les démarches en ligne, gratuites et pour n’importe quel support et secteur. Nous reprenons et complétons ci-dessous.

Dénoncer le sexisme, les images dégradantes et les stéréotypes de genre

Tout particulier, association ou administration peut déposer une plainte contre les publicités sexistes, homophobes ou racistes devant le Jury de déontologie publicitaire (JDP) de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) en remplissant le formulaire en ligne.
S’il s’agit d’un programme ou d’une publicité diffusés à la télévision ou à la radio, présentant un caractère sexiste ou dégradant, il est indiqué de procéder à un signalement devant le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) grâce au formulaire en ligne.
Il est recommandé d’informer parallèlement les Chiennes de garde, association qui mène un travail spécifique sur le sexisme publicitaire, sur leur formulaire de contact.
Les différents signalements doivent être faits en même temps pour renforcer leurs effets. Dans tous les cas, la large diffusion d’un contenu sexiste aux partenaires, associations féministes et sur les réseaux sociaux, renforcera la plainte.
Enfin, rappelons que le gouvernement a mis en place une plateforme pour signaler les contenus et comportements illicites sur Internet.

 

Retrouvez toute l’actualité sur les Droits des Femmes et des Familles grâce à la Veille de la Direction Générale de la Cohésion Sociale des Alpes de Haute Provence ICI