Le CNIDFF et le réseau des CIDFF sont partenaires de l’enquête scientifique réalisée auprès des victimes de violences par l’Institut national d’études démographiques (INED). Une convention nationale a été signée, le 20 novembre, entre l’INED et le CNIDFF.

 

Cette enquête concerne toutes les personnes victimes de violences faites aux personnes (en dehors des accidents ou d’atteintes aux biens).

L’enquête s’intéresse aux conséquences de ces violences sur les parcours de vie et la santé des victimes quelle que soit la nature des violences (verbales, psychologiques, économiques, physiques, sexuelles), leur moment de survenue (enfance, adolescence, âge adulte) et leur cadre de survenue (familial, conjugal, professionnel, scolaire, ou des études). Cette enquête aidera à la mise en place de politiques publiques en matière de protection et de santé.

 

Toutes les situations doivent être prises en compte pour refléter la diversité des situations des victimes de violences. Pour la richesse et la qualité des résultats, la participation de toutes les victimes est donc importante.

Pour participer à cette enquête, il suffit de cliquer sur le lien ci-dessous pour être redirigé-e sur le site de l’INED et accéder au questionnaire. Le site contient des informations supplémentaires sur l’enquête : thèmes abordés, confidentialité, équipes de recherche…

 

Le CIDFF04 était représenté lors de la signature de la convention « Territoire d’excellence » : Solange MORAND CONINX, trésorière, et Maud JOUAN, Chargée de projet Egalité, ont fait le déplacement à Marseille le 02 juillet dernier. En effet, Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, a signé une convention « Territoire d’excellence », avec la région Paca. Cette convention traduit l’engagement du gouvernement et de la région en faveur de l’égalité professionnelle, via la mise en œuvre d’actions innovantes.

Pour en savoir plus sur les Territoires d’excellence :

http://femmes.gouv.fr/deux-nouvelles-regions-territoires-dexcellence-pour-legalite-professionnelle/

 

 

« Oh bébé, tu veux pas te changer, t’as l’air d’une … »

Pardon ? L’idée que les garçons auraient un droit de regard sur la tenue de leur partenaire est encore beaucoup trop répandue…même chez les filles !

 

Le CIDFF 04 a mené une action auprès de toutes les Terminales du lycée Pierre-Gilles de Gennes de Digne-les- Bains sur la prévention des violences dans les relations amoureuses.

Si frapper, insulter, humilier est reconnu comme une atteinte à la dignité de l’autre, il n’en est pas de même pour le contrôle de l’apparence physique, du portable ou des sorties… Parler, pour ces exemples, de violence psychologique semble démesuré! En effet, nombre de ces situations de leur quotidien sont banalisées. Et pourtant…

L’objectif des interventions du CIDFF04 est de retravailler cette banalisation, afin de faire émerger respect et égalité, notamment dans le contexte des relations amoureuses…

A un âge où l’on se construit en tant qu’adulte, les douze séances proposées et un partenariat efficace avec l’établissement scolaire ont permis des échanges d’une grande richesse avec tous ces jeunes, qui savent aussi nous faire sortir de nos représentations !

Pour tout renseignement sur nos actions collectives contactez le : 04 92 36 08 48 ou egalite@cidff04.org

CHEFFE…TOUT ROULE !

Chef ?…Cheffe ! Elles dirigent, prennent des risques et sont ambitieuses !

Pourtant, seulement 30% des créations ou reprises d’entreprise le sont par des femmes.

Alors où est le problème ?

 

Dans nos territoires ruraux les petites entreprises agricoles, artisanales ou de services sont actuellement créatrices d’emploi, d’activités et surtout d’autonomie professionnelle.

Cependant, les problèmes, lorsque l’on est née de sexe féminin, s’appellent panier à linge, aspirateur, repas, enfants…bataille entre vie privée et professionnelle en somme.

Non, pas en 2015 me direz-vous !

C’est pourtant bel et bien 80% des tâches domestiques et soins aux enfants qui sont encore de nos jours effectués par les femmes.

Rien d’étonnant à ce qu’elles se posent deux fois la question avant d’investir et de s’investir à leur propre compte… jouer l’équilibriste n’est guère confortable et peut s’avérer dangereux pour la pérennité de l’activité.

Dans une volonté d’égalité réelle entre les femmes et les hommes, le CIDFF 04 propose des journées de formation à destination des créatrices et porteuses de projet pour zoomer sur leur organisation personnelle et professionnelle…. et se simplifier la vie !

La prochaine aura lieu le 07 avril 2015 sur le territoire de FORCALQUIER en partenariat avec Accès Conseil et la Communauté de Communes de FORCALQUIER.

Ces moments de partages et de liens font émerger des solutions pertinentes au regard de chaque situation, pour chaque personnalité, parce que chacune est experte de sa propre vie !

Pour tout renseignement : contacter le 04 92 36 08 48 ou egalite@cidff04.org

Cette action s’inscrit dans le cadre du programme Leader en Pays dignois, sur lequel le CIDFF04 a été retenu pour la mise en œuvre du projet « Entreprendre au féminin en Pays dignois ».

Dans ce projet, le terme Entreprendre est entendu dans son acceptation large, c’est-à-dire enclencher, mettre en œuvre

Parmi les freins classiquement repéré aux projets professionnels des femmes, la mobilité est souvent identifiée comme une problématique de premier plan. C’est pourtant un facteur déterminant dans l’accès à l’autonomie.

C’est pourquoi le projet Entreprendre au féminin en pays dignois propose un axe complet sur la mobilité.

En effet, la mobilité est vécue différemment par les femmes et par les hommes. On ne se déplace pas pareil que l’on soit femme ou homme : pas avec les mêmes véhicules, pas pour les mêmes raisons, pas aux même horaires… Et chacun a ses propres représentations sur la mobilité.

L’action du vélo école a été menée en partenariat avec le CCAS auprès d’un public de femmes du Pigeonnier.

Le vélo constitue un support formidable pour travailler l’estime de soi. En effet, les premiers tours de pédale sont toujours très valorisants et accompagnés d’un sourire…

De plus, il ouvre les portes de l’autonomie en « s’autorisant à faire »…

Enfin, pour certaines, le vélo permet d’envisager l’étape du permis en apprivoisant la circulation, les règles de conduite …

Et en plus, les séances sont l’occasion pour les participantes de tisser du lien… et de passer un bon moment…

Lire l’article la Provence 24/11/14

A l’occasion des 48h pour l’emploi, Pôle Emploi a officialisé son partenariat avec le CIDFF04, en signant une convention.

En effet, femmes et hommes ne sont pas égaux devant l’emploi, et l’insertion professionnelle demeure au cœur des politiques publiques. Pôle Emploi, dans son plan stratégique « Pôle Emploi 2015 », affiche ses ambitions pour améliorer le retour à l’emploi et tout particulièrement sa volonté de répondre efficacement aux situations de ceux qui en ont le plus besoin, en agissant en complémentarité avec les acteurs locaux du territoire.

Le partenariat Pôle Emploi – CIDFF04 s’appuie sur des actions concrètes. Ainsi, lors d’ateliers mensuels co-animés par le CIDFF04 et Pôle emploi, différentes problématiques rencontrées par les demandeurs d’emploi sont passées au crible… Mobilité géographique, garde d’enfant, conciliation vie familiale – vie professionnelle, représentation sur les métiers, discrimination… Autant de points abordés lors de ces temps collectifs. Les demandeuses d’emploi peuvent par la suite poursuivre leurs réflexions en s’engageant dans un accompagnement vers l’emploi auprès du CIDFF04.

Pour plus d’informations, contactez le CIDFF04…

Signature de la convention de partenariat Pôle Emploi-CIDFF04 - 14/10/14

Signature de la convention de partenariat Pôle Emploi-CIDFF04 – 17/10/14

Lire l’article La Provence 26/10/14

Lire l’article Haute Provence Info 24/10/14

Le 13 novembre 2013  était signé au niveau national un protocole cadre relatif au traitement des mains courantes et des procès-verbaux de renseignement judiciaire en matière de violence conjugale.

En effet, de nombreuses victimes de violences conjugales ne sont pas prêtes à déposer plainte. Cependant, des épisodes de violences, ou un cheminement personnel peut les inciter à franchir une première étape en allant consigner leurs déclarations auprès de la police ou de la gendarmerie.

Dans ce cas, les mains courantes et PVRJ constituent une première pierre à l’édifice dans la dénonciation des faits, en laissant une trace susceptible de servir dans le cadre d’éventuelles procédures ultérieures.

Ce protocole national a été décliné dans notre département.

Le 13 octobre dernier, la Préfecture, le Tribunal de grande instance de Digne, le Conseil général, le groupement de gendarmerie, la sécurité publique, l’association d’aide aux victimes AMAV04 ainsi que le CIDFF04 unissaient leur force en signant cette convention. Fluidifier l’accompagnement social des victimes, mais aussi faciliter la transmission de l’information entre les intervenants constituent les 2 principaux objectifs de cette convention.

Article la Provence 14/10/14

Article la Marseillaise 15/10/14

Dans le cadre d’un partenariat entre Radio Alpes 1 et l’AFPA, les CIDFF04 et 05 ont été invités à faire part de leur expertise en matière d’emploi des femmes en milieu rural.

Du 19 au 24 septembre dernier, des petits spots radio ont été diffusés quotidiennement sur l’antenne de radio Alpes 1.

Abordant successivement les problématiques particulièrement rencontrées par les femmes en recherche d’emploi, ces quelques minutes quotidiennes se proposaient également d’ouvrir des pistes de réflexion… et de solution.

Alors que les CIDFF expliquaient aux auditrices la nécessité de s’affranchir des idées reçues liées aux métiers afin d’élargir les possibilités d’emploi (notamment dans des secteurs qui recrutent sur nos territoires montagneux), l’AFPA exposait les avantages de la FOAD (Formation Ouverte à Distance), notamment au regard des problématiques de mobilité et de conciliation vie familiale/formation.

 

 

 

 

 

 


 

L’exposition « le Monde du silence », consacrée à la santé des enfants exposés aux violences conjugales, poursuit son itinérance à travers le département…

De nombreux enfants et adolescents présentent des troubles de la santé en partie liés à un contexte familial violent. En France, une famille sur dix est concernée par ce phénomène.

L’itinérance de l’exposition le Monde du silence à travers le département a pour objectif d’attirer l’attention des parents et des professionnels sur les conséquences, pour l’enfant, de l’exposition aux violences conjugales et sur les signaux qu’il peut émettre dans ces situations, afin de pouvoir l’aider. Il s’agit également de former les professionnels et les bénévoles qui interviennent auprès des victimes de violences conjugales.

A cette occasion, de nombreux professionnels du secteur médico-social se mobilisent.

 

Lors d’une précédente étape à Château-Arnoux, le passage de l’exposition a donné lieu a une véritable mobilisation des partenaires du secteur médico-social. Pour preuve, la réalisation de cette vidéo, fruit d’une collaboration entre Mission Locale 04 et la Ligue de l’Enseignement.

 

A Forcalquier, en décembre 2014…

Télécharger