On en parle dans la Presse. L’article « Gérer le temps dans son entreprise » du 14 Février 2018, met en avant la formation proposée par le CIDFF des Alpes de Haute Provence et la plateforme Initiative Alpes du Sud.

Lisez l’article en entier

Article de la Provence du 14 février 2018 sur la formation du CIDFF04 et de Initiative Alpes du Sud.

« Dans la perspective de la prochaine réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage, Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, a confié à Catherine SMADJA une mission sur les enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes dans ce domaine. L’étude menée durant six mois a conduit à la formulation de 36 recommandations visant à combattre les inégalités dans l’accès aux formations qualifiantes et à « Faire d’un système rénové de formation professionnelle un outil majeur d’égalité au travail entre les femmes et les hommes ». Une attention particulière a été portée au secteur du numérique et aux métiers de l’innovation, où la place des femmes doit résolument progresser. Ce rapport, élaboré dans le cadre des travaux menés par le Conseil supérieur de l’Égalité professionnelle (CSEP), a été remis à Marlène SCHIAPPA le 20 février, en présence de Brigitte GRÉSY, secrétaire générale du CSEP. Dans son discours la ministre a rappelé que l’offre de formations qualifiantes prend moins en compte les métiers occupés majoritairement par des femmes et que les 32 milliards d’euros de la formation professionnelle ne bénéficient pas autant aux femmes qu’aux hommes. « Nous allons changer cela », a-t-elle martelé sur Twitter. Elle a également annoncé que le gouvernement lancera une campagne de communication sur la formation professionnelle en direction des femmes. »

DGCS – Service des droits des Femmes et de l’égalité entre les Femmes et les Hommes des Alpes de Haute Provence.

 

Retrouvez toute l’actualité sur les Droits des Femmes et des Familles de ce 20.02.2018 en cliquant ici

 

Formation de 2 jours à Briançon

 

Le CIDFF05, en partenariat avec le CIDFF04, proposera aux professionnels de Briançon et des alentours 2 journées de formation, les 4 et 5 octobre prochain, sur l’accueil et l’accompagnement des victimes de violences conjugales.

Les professionnels trouveront des réponses théoriques et pratiques, et pourront surtout aborder l’importance du réseau professionnel pour un accompagnement efficace des victimes.

 

Pour tout renseignement : CIDFF05 : 04 92 55 33 98

accueil-violences

Depuis bientôt 10 ans, les référentes violences et la juriste du CIDFF04 proposent une formation de 4 jours à destination des professionnels confrontés aux situations de violences conjugales. Ainsi, policiers, gendarmes, travailleurs sociaux, professionnels de santé, professionnels de l’enfance et de la petite enfance, etc… sont amenés à réfléchir ensemble, autour d’apports théoriques et pratiques, à l’adaptation de leurs pratiques professionnelles pour améliorer l’accueil des victimes.

La pluridisciplinarité du groupe permet une richesse des échanges, mais permet également aux participant-es de se constituer un réseau partenarial local. Les apports théoriques sont doublés de temps pratiques basés sur l’expérience professionnelle des formatrices.

Pour en savoir plus

 

 

« Oh bébé, tu veux pas te changer, t’as l’air d’une … »

Pardon ? L’idée que les garçons auraient un droit de regard sur la tenue de leur partenaire est encore beaucoup trop répandue…même chez les filles !

 

Le CIDFF 04 a mené une action auprès de toutes les Terminales du lycée Pierre-Gilles de Gennes de Digne-les- Bains sur la prévention des violences dans les relations amoureuses.

Si frapper, insulter, humilier est reconnu comme une atteinte à la dignité de l’autre, il n’en est pas de même pour le contrôle de l’apparence physique, du portable ou des sorties… Parler, pour ces exemples, de violence psychologique semble démesuré! En effet, nombre de ces situations de leur quotidien sont banalisées. Et pourtant…

L’objectif des interventions du CIDFF04 est de retravailler cette banalisation, afin de faire émerger respect et égalité, notamment dans le contexte des relations amoureuses…

A un âge où l’on se construit en tant qu’adulte, les douze séances proposées et un partenariat efficace avec l’établissement scolaire ont permis des échanges d’une grande richesse avec tous ces jeunes, qui savent aussi nous faire sortir de nos représentations !

Pour tout renseignement sur nos actions collectives contactez le : 04 92 36 08 48 ou egalite@cidff04.org