octobre-rose- dépistage cancer du sein

 

Dans le cadre des actions OCTOBRE ROSE 2018, le CCAS avec l’ADOC (Association de Dépistage Organisé des Cancers) souhaitent concrétiser leurs opérations de communication avec des actions de prévention et de dépistage !

 

Pour ce faire, le cabinet de radiologie de Digne les Bains se mobilise dans le cadre d’Octobre Rose, en proposant des rendez-vous dédiés pour réaliser une mammographie mais également d’échanger avec un médecin qui proposera des tests de dépistages.

 

Les personnes intéressées pourront s’inscrire durant les créneaux qui leurs sont proposés au mois d’octobre :

  • Deux créneaux le matin :  mardi 9/10 et jeudi 11/10 à 11h00 et à 11h20

  • Sur les mêmes dates, trois créneaux les après-midis : 13h10 / 14h20 et 15h30

 

Conditions d’inscription : Les rendez-vous sont réservés en priorité aux femmes de la tranche d’âge 50-74 ans et qui sont éloignées du système de soins.

 

POUR TOUTE INSCRIPTION MERCI DE NOUS CONTACTER AU 04 92 36 08 48 ou sur contact@cidff04.org

Ciné-débat jeudi 19 Avril au cinématographe

Enfance & Familles d’Adoption  vous propose une soirée Ciné – Débat ce Jeudi 19 Avril à 18h30

au Cinématographe de Château-Arnoux.

« LADY BIRD »

 

« Un film sur l’adolescence d’une justesse inouïe »
Christine « Lady Bird » se bat désespérément pour ne pas ressem-bler à sa mère, aimante mais butée et au fort caractère! Lady Bird s’invente une vie : Ce sont tous ses rêves contrariés par le quotidien, le côté matériel des choses, la violence des rapports avec sa mère…

L’adolescence, cet âge où l’on a l’impression que personne ne vous ressemble assez pour vous comprendre ! Se sentir différent de ceux qui vous entourent, est un sentiment que partagent nombre d’enfants au sein de leurs familles quelles soient biologiques ou adoptives.

« LADY BIRD’’ n’est pas spécialement un film sur l’adoption , il répond à la volonté de notre association ’’d’ouvrir des portes’’ pour mieux comprendre notre monde et ceux qui l’habitent …
Les associations départementales Enfance & Familles d’Adoption sont le lieu de partage et d’échange entre parents adoptifs ou adoptés majeurs.
Elles sont animées par des parents adoptifs, qui ont l’expérience des dé-marches d’adoption, des questions liées à l’arrivée de l’enfant, et font preuve d’un certain recul par rapport à l’adoption.

 

Allez faire un tour sur le site de l’association EFA

 

HABITAT ET SANTÉ MENTALE

Imaginer et construire ensemble « l’habiter » de demain pour les personnes en souffrance psychique

2ème Assemblée Plénière du Conseil Local en Santé Mentale de Digne les Bains

Vendredi 13 avril 2018

DIGNE LES BAINS
Salle de l’Abbé Féraud
Mairie de Digne les Bains

Au cœur du projet du Conseil Local en Santé Mentale de Digne-les-Bains se trouve la volonté de « vivre ensemble avec nos différences ». La question de l’habitat s’en trouve de fait centrale
puisqu’habiter est une des préoccupations majeures des élus et professionnels confrontés aux enjeux du vivre ensemble dans la cité.
L’habitat est un concept aux mille facettes, qui implique des notions tant architecturales que de cohésion sociale, de capacité à vivre en logement autonome tout en composant avec son
environnement, de trouver sa place au sein d’un groupe social tout en préservant sa singularité… L’habitat va bien au-delà de la notion du logement, il implique la capacité à vivre en société.

Quand les élus, les travailleurs sociaux, les bailleurs, les professionnels du soin, sont confrontés à la question de l’habitat et de la santé mentale, le terme « habiter » revêt toutes ses dimensions.
Comment accompagner au mieux les personnes souffrant de troubles psychiques à habiter dans la cité ? Comment concilier le soin et l’inclusion sociale ? Quand les épisodes pathologiques
rendent difficiles l’accès et le maintien dans le logement, altèrent la capacité à investir son espaceintime, les acteurs de la communauté s’interrogent. Comment accompagner au mieux les
habitants différents dans le processus d’habiter ? Comment leur offrir une place de citoyens à part entière ? Quelles ressources mobiliser pour renforcer les aptitudes individuelles et collectives à habiter ?

Accéder au programme complet Habitat et santé mentale

Sorcières des temps moderne - conférence de Rina Nissim

SORCIÈRES DES TEMPS MODERNES : Conférence/ Débat avec Rina Nissim le Jeudi 12 Avril à 18h, Salle Pierre Michel à Forcalquier.

Rina Nissim, naturopathe, auteure et éditrice féministe vous parlera du self/help, du mouvement Femmes et Santé pour retrouver plus d’autonomie face au pouvoir médical et patriarcal.

La conférence sera suivi d’un débat et d’un apéritif.

Le prix de l’entrée est libre selon chacun.e.

 

Pour plus d‘informations merci de contacter l’association Agate, Armoise et Salamandre – corps et politique au 06 18 56 28 09 ou agate.etc@gmail.com

Sorcières des temps moderne - conférence de Rina Nissim

VENDREDI 6 AVRIL – 20H30
MOBILE HOMES de Vladimir de Fontenay
Avec Imogen Poots, Callum Keith Rennie. Canada, France, 1h46, VOSTF

Ali et Evan sillonnent les routes entre les Etats-Unis et le Canada. Le jeune couple vit dangereusement en utilisant le fils d’Ali, huit ans, dans leurs trafics. . Pourtant, ils rêvent d’un foyer mais leur fuite inexorable les entraîne sur un chemin qu’ils n’avaient pas prévu… Pour trouver sa place, Ali devra faire un choix entre son inconséquence juvénile et sa responsabilité de mère.

« Mobile Homes est né d’une image, celle d’un mobile home sur la route aux États-Unis qui me dépasse un jour en voiture. Toute une contradiction. Une maison mobile. Cette image a donné naissance à un court métrage qui sera le point de départ de l’histoire d’Ali, une jeune mère un peu déboussolée qui préfère l’horizontalité de la fuite sur la route avec son copain, à la verticalité de l’enracinement et des responsa-bilités que lui impose la garde de son enfant. » Vladimir De Fontenay

Soirée en présence du réalisateur Vladimir De Fontenay
Vladimir De Fontenay a étudié et travaillé en France, en Italie et aux États-Unis. Diplô-mé de la NYU Tisch School of the Arts, il est lauréat du Spike Lee Production Fund. Après des courts-métrages, Il a co-réalisé Memoria interprété par James Franco, puis Mobile homes.

Tarif préférentiel unique 5 euros (cartes abonnement acceptées).
Préventes en caisse.

flyer mobile homes

 

A la Une de la veille de l’Actualité du 13.03.2018 par la DGCS des Alpes de Haute Provence – Service des Droits des Femmes et de l’Égalité entre les Femmes et les Hommes  : À l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes, un comité interministériel pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes s’est réuni le 8 mars pour présenter les mesures phares de la stratégie gouvernementale.

Ces annonces avaient été précédées le 7 mars par une communication en Conseil des ministres. Les mesures présentées sont largement inspirées par les idées qui ont émergé au cours du Tour de France de l’Egalité, la consultation territoriale qui s’est déroulée d’octobre à mars, une première du genre qui, avec 824 ateliers départementaux organisés avec au total plus de 55 000 participants dont 70 % de femmes et 30 % d’hommes, constitue la plus grande consultation citoyenne nationale jamais organisée sur le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes, thème décrété grande cause du quinquennat. Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes a invité le 6 mars, élus, parlementaires, partenaires institutionnels et associatifs, pour l’événement de clôture du Tour de France de l’Egalité. Entourée de Jean-Michel BLANQUER, ministre de l’Éducation nationale, Laura FLESSEL, ministre des Sports et Geneviève DARRIEUSSECQ, secrétaire d’État auprès de la ministre des Armées, elle a fait un retour sur les contributions et propositions qui ont émergées de cette grande consultation territoriale.

La stratégie gouvernementale sera déclinée en quatre axes avec dix mesures phares annoncées : « Transmettre et diffuser la culture de l’égalité » ; « Agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie » ; « Faire vivre l’égalité au quotidien en garantissant l’accès aux droits » ; « Un service public exemplaire en France et à l’international ». L’objectif est de transmettre et de diffuser la culture de l’égalité, d’agir pour l’égalité professionnelle tout au long de la vie, de faire vivre l’égalité au quotidien en favorisant l’accès aux droits. Ainsi à l’école, au travail, dans les services publics, dans les transports, dans les médias, dans les rues, dans nos loisirs, sur Internet… le Gouvernement est décidé à agir partout où la vie des femmes doit changer. Par ailleurs, le 7 mars, le Premier ministre, la ministre du Travail et la secrétaire d’État à l’Égalité entre les femmes et les hommes ont réuni les partenaires sociaux pour leur présenter des mesures clefs en faveur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et la lutte contre les violences sexuelles et sexistes au travail. Le lendemain, 8 mars, Marlène SCHIAPPA a annoncé la conclusion d’un partenariat avec le Forum Economique Mondial et la création d’une « Task Force » en faveur de l’égalité professionnelle, à travers une plateforme public/privé dont elle assurera la présidence. Elle sera co-présidée par Bruno LE MAIRE, ministre de l’Economie et des Finances et deux acteurs du secteur privé. Le Forum Economique Mondial rédigera un rapport indépendant sur les inégalités entre les femmes et les hommes en France, qui devra être remis avant l’été 2018. S’appuyant également sur les actions menées dans les différents pays ayant déjà fait l’expérience de ce programme, il fournira des recommandations en matière de bonnes pratiques à mettre en oeuvre, qui formeront l’ossature d’un plan d’action triennal recouvrant l’ensemble des champs de l’égalité professionnelle et ouvert à toutes les entreprises volontaires.

Alors que dans toute la France le réseau du Service des droits des femmes et de l’égalité animait des évènements, le 8 mars, Marlène SCHIAPPA, s’est rendu au centre d’appel du 3919, en compagnie de Maëva COUCKE, Miss France 2018, comme évoqué lors de leur entretien du 21 décembre dernier. Elles y ont rencontré les équipes et les écoutantes et visité la plateforme. Le 3919, numéro d’écoute national destiné aux femmes victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés, est géré par la Fédération nationale solidarité femmes et soutenu par le secrétariat d’État. Signalons que le 5 mars, la ministre avait salué les actions lancées par la région Île-de-France, sous l’impulsion de Valérie PECRESSE, Présidente de la Région. « Ces actions viennent compléter efficacement l’action menée par le Gouvernement », a-t-elle souligné. « Les collectivités qui ont la compétence transports ont un rôle majeur à jouer dans l’abaissement du seuil de tolérance de la société au harcèlement de rue en général et dans les transports en particulier, objectif que nous devons atteindre collectivement. » . Gérard COLLOMB, ministre de l’Intérieur, et Marlène SCHIAPPA avaient annoncé que les transports seraient des points de déploiement importants des forces de l’ordre pour la verbalisation des outrages sexistes et sexuels. On relèvera à ce sujet plusieurs annonces faites dans les médias relatives au projet de loi contre les violences sexuelles et sexistes qui devrait être présenté par Marlène SCHIAPPA en Conseil des ministres le mercredi 21 mars prochain. Le gouvernement entend définir un « outrage sexiste », passible d’une amende de 90 à 350 euros, d’allonger le délai de prescription pour les viols sur mineurs, de 20 ans actuellement à 30 ans, de fixer l’âge de 15 ans comme seuil de non-consentement à une relation sexuelle avec un majeur et de punir le cyber-harcèlement.

Le mouvement intitié par le président de la République touche l’ensemble des ministères qui ont mis en ligne sur leur site des informations relatives au comité interministériel et aux mesures annoncées. Signalons par exemple la sixième édition du rapport « Observatoire de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la culture et la communication », ce rapport offre une photographie chiffrée de la part des hommes et des femmes dans les activités et les professions de la culture et communication. Établi avec l’étroite collaboration des services d’administration centrale, des établissements sous tutelle du ministère et des organismes de gestion collective des droits d’auteur et des droits professionnels, il couvre l’ensemble du champ de la culture en termes de professions et de secteurs culturels. Enfin, alors que Marlène SCHIAPPA était à New-York à la tête de la délégation française à la 62e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (lire page suivante), le ministère des Affaires étrangères a lancé la 3e Stratégie internationale pour l’égalité entre les femmes et les hommes (2018-2022), un outil de pilotage conçu pour coordonner les actions dans les cinq prochaines années et améliorer la situation des femmes partout dans le monde. Présente durant trois jours à New-York, Marlène SCHIAPPA a participé à de nombreuses réunions et rencontres en particulier avec le secrétaire général de l’ONU, Antonio GUTERRES, la vice-secrétaire générale, Amina J. MOHAMMED, ou plusieurs de ses homologues d’autres pays. « Nous sommes venus à l’ONU pour représenter une diplomatie féministe » et « défendre la place des femmes partout dans le monde », a notamment déclaré Marlène SCHIAPPA.

 

Retrouvez toute l’actualité de ce 13.03.18 par ici

 

A l’occasion de la journée du 8 Mars, les CIDFF PACA organisent et participent à plusieurs manifestations en Région.

Voici une sélection des événements programmés :

BOUCHES-DU-RHÔNE / 8 – 27 mars / PAYS D’ARLES / 9ème édition de « Femmes en mouvement », un mois de rencontres, conférences et d’événements culturels autour des droits des femmes, organisé par la ville d’Arles avec le CIDFF et d’autres partenaires locaux.

VAR / 7 mars / SEYNE SUR MER / Atelier débat animé par les juristes du CIDFF pour les 11-15 ans sur l’égalité femmes-hommes, la lutte contre les stéréotypes, les discriminations sexistes et la prévention de la violence à l’Avenue Jules Renard de 14h30 à 16h30.

ALPES DE HAUTE-PROVENCE / 8 mars / DIGNE-LES-BAINS / Atelier relooking et job dating dans le cadre d’un partenariat avec l’entreprise temporaire de travail d’insertion ID’EES Interim à Manosque.

HAUTES-ALPES / 8 mars / GAP / Concert organisé par le Cabaret Pop et le CIDFF regroupant de nombreuses artistes à partir de 19h30.

VAUCLUSE / 15 mars / AVIGNON / Stand d’information et animations autour de l’emploi des femmes du CIDFF de 8h30 à 17h  à la Maison pour tous – quartier Champfleury.

ALPES-MARITIMES / 8 mars / NICE / Intervention lors de la présentation et la signature du schéma départemental partagé de lutte contre toutes les violences faites aux femmes.

BOUCHES-DU-RHÔNE / 8 mars / MARSEILLE/ Intervention sur les droits des femmes et le sexisme à la Maison des familles du Merlan 

Retrouvez tout l’agenda sur le site web du CIDFF PACA

 

– 3 jours d’Education Populaire dans les Alpes de Haute Provence-

 

Les 15,16 et 17 Décembre 2017.

ACTE 1

  • Colloque populaire « Innovez! Participez!…et nous? » Vendredi 15 Décembre

Un colloque décalé sans experts pour faire se rencontrer des gens, des porteurs, des passeurs, des curieux.

ACTE 2

  • Stage « Buen Vivir » Vendredi, Samedi et Dimanche 15,16 et 17 Décembre

Un stage pour prendre du bon temps et pour s’auto-former à des méthodes d’éducation populaire.

 

L’affiche des Rencontres

Pour connaitre tout le programme du weekend c’est par ici

 

Et pour plus d’informations, n’hésitez pas à aller sur le site de l’Association

 

Voyage à domicile à Sainte-Tulle

Le rendez-vous des parents et des professionnels

Le centre social municipal  de Sainte Tulle dans le cadre du Réseau d’Ecoute d’Appui et d’Accompagnement des Parents, accueille le dispositif « Voyage à domicile » une maison symbolique dans laquelle de nombreuses activités y sont prévues ( pour les parents et les professionnels de la Petite Enfance).

Du 28 au 30 Novembre.

La plaquette complète de l’action

 

Plus d’information sur le site du REAAP04

 A partir du 17 novembre, la structure du P’tit Jardin et ses partenaires, proposent des ateliers parents/enfants.

Ces ateliers se dérouleront tous les vendredis de 14h30 à 17h 30 (sauf  pendant les vacances scolaires) au « Petit  Jardin ». Ils sont à destination des parents ayant des enfants de 0 à 4 ans.

Cette action  constitue pour les parents des occasions de rencontre et de jeux avec leur enfant – dans un espace adapté et bienveillant!

La participation est gratuite mais nécessite une inscription au préalable au 04 92 31 89 86.

 

Le P’tit Jardin – Rue Pierre Magnan 04000 Digne-les-Bains

L’affiche des Ateliers

 

 

 

Plus d’informations: reeap04.fr