Projet loi contre les violences sexuelles et sexistes - Marlene Schiappa.

« À l’occasion de l’examen en première lecture du projet de loi renforçant la lutte contre les violences sexuelles et sexistes à l’Assemblée nationale le 14 mai, le secrétariat d’État en charge de l’égalité entre les femmes et les hommes a mis en ligne un rappel du contenu des quatre articles qui composent le texte de loi : porter à 30 ans le délai de prescription pour les crimes sexuels commis sur mineurs ; renforcer la pénalisation des agressions sexuelles et viols commis par un majeur à l’encontre d’un mineur de quinze ans ; élargir la définition du harcèlement ; et créer une nouvelle infraction, l’« outrage sexiste ». Ce texte répond aux enjeux posés par le Président de la République et par le Tour de France de l’Égalité, dans un triple souci d’efficacité, de meilleure protection des victimes et de respect des impératifs de la Constitution. Sur la page Facebook de Marlène Schiappa, on trouvera une « interview speech » de la ministre par Konbini News dans laquelle elle s’explique sur les polémiques autour de l’article 2 de sa loi et sur ses propos à l’encontre de la porte-parole de l’UNEF à Paris IV. Marlène SCHIAPPA a également répondu en direct à toutes les questions des internautes le vendredi 25 mai, sur sa page Facebook. Marlène SCHIAPPA a également été l’invitée de plusieurs émissions que l’on retrouve sur son compte Twitter comme par exemples, BFM Politique, le 20 mai,ou Les Terriens du dimanche, le 27 mai. »

 

Retrouvez toute l’Actualité sur le Droit des Femmes et des Familles du 28.05.18 avec la veille de la DGCS – Service des Droits des Femmes et de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes

Séance d’information gratuite sur le thème : Parents après la séparation

Semaines des Familles

 

La Caf et le CIDFF des Alpes de Haute Provence vous propose une séance d’information gratuite pour accompagner et renseigner les familles après la séparation.

Un contact juridique vous est proposer à cette occasion pour toutes vos questions.

Retrouvez nous le Jeudi 19 Avril 2018 de 9h à 11h à Digne les Bains, Salle Percot et le Samedi 21 Avril 2018 de 10h à 12h à Manosque, Parc des Drouilles.

 

Pour plus de renseignements appelez le 04 92 30 22 15

AFFICHE Parents après la séparation 2016 A4 CAF 04

Le rôle des conciliateurs est de permettre une résolution amiable des différends et ainsi d’éviter les procédures judiciaires. Le recours à un conciliateur est simple, rapide et gratuit.

Depuis la loi du 18 novembre 2016 dite « Justice du XXIème siècle », la tentative de conciliation est obligatoire avant de saisir le tribunal d’instance pour les litiges inférieurs à 4 000EUR.

Pourquoi faire appel à un Conciliateur de Justice ?

Vous pouvez également saisir  un conciliateur directement en ligne en passant par ici

CARTE Conciliateur_justice

Aller faire un tour sur le site du CDAD des Alpes de Hautes Provence

Pour aller plus loin, le CIDFF 04 vous informe de vos droits dans des situations difficiles.

L’Union régionale des CIDFF PACA vous convie à une journée d’information et de sensibilisation sur la thématique des violences subies par les femmes étrangères et immigrées au sein du couple.
Si, en France, les violences à l’égard des femmes sont désormais mieux connues et font l’objet d’une attention particulière de la part des pouvoirs publics et des professionnel.e.s, celles subies par les femmes immigrées et issues de l’immigration demeurent encore insuffisamment appréhendées.
Or, s’il est aujourd’hui avéré que les violences à l’égard des femmes participent d’un phénomène universel lié à la domination masculine (conséquence de rapports sociaux de sexe inégalitaires), les femmes immigrées et issues de l’immigration, souvent fragilisées par la migration, sont particulièrement vulnérables aux violences sexistes.
Cette journée, qui permettra d’apporter des éléments de connaissance aux différents acteurs confrontés à cette problématique et de faciliter leur mise en réseau, est une des actions mises en oeuvre dans le cadre d’un projet mené par le CNIDFF et soutenu par la Direction de l’accueil, de l’accompagnement des étrangers et de la nationalité (DAAEN – DGEF – Ministère de l’Intérieur).
Le CNIDFF et le réseau des CIDFF sont particulièrement engagés dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes. En région PACA, l’action des CIDFF consiste à accueillir et prendre en charge les femmes victimes au plan juridique (accès aux droits), psychosocial (lieux d’accueil, d’écoute et de soutien aux victimes) et matériel (accueil de jour des femmes et de leurs enfants). En amont, les CIDFF sont engagés dans des actions d’éducation au sein des écoles et des actions de sensibilisation des professionnel.le.s et du grand public.