campagne digitale #violencejetequitte

La campagne.

Violences au sein du couple, on en parle ? #violencejetequitte

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre 2018, les CIDFF de la région PACA (Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) lancent la campagne digitale #VIOLENCEJETEQUITTE contre les violences au sein du couple et pour l’accès aux droits des jeunes victimes. Une campagne qui explicite les différents types de violence au sein du couple et prend forme à travers une série de 4 mini BD constituées d’illustrations inédites de l’auteure-dessinatrice Lili Sohn.

Deviens PARTENAIRE SOLIDAIRE en téléchargeant le kit #VIOLENCEJETEQUITTE et relayant les BD sur tes réseaux sociaux, sans oublier d’utiliser le hashtag #violencejetequitte et d’identifier le compte @cidff_paca !
Des questions ? Un logo à envoyer pour figurer parmi nos partenaires solidaires ? Écris-nous à violencejetequitte@cidffpaca.fr
Les violences au sein du couple,
c’est quoi ?

Lorsqu’on parle de « violence au sein du couple », on pense généralement à la violence physique. Pourtant, il existe bien d’autres formes de violence dont les conséquences peuvent être aussi graves.

👁 Ton copain ou ta copine surveille les gens que tu fréquentes, ta manière de t’habiller, regarde tes messages ; Il·elle te dévalorise en public et te culpabilise sans arrêt : c’est une violence.

🔞 Tu as le droit de ne pas avoir envie d’avoir de relations sexuelles, même avec ton amoureux·se. Un rapport sexuel non consenti est un viol : c’est une violence.

📸 Tu souhaites le·la quitter, il·elle te menace, te fait du chantage, et se venge en publiant des photos privées sur les réseaux sociaux : c’est une violence.

🥊 Tu te fais bousculer, reçois des gifles, des coups : c’est évidemment une violence.

Les violences au sein des relations amoureuses commencent la plupart du temps par une belle histoire d’amour et s’installent souvent progressivement. Sexe sans consentement, harcèlement psychologique, violences physiques ou cyber-harcèlement, toutes ces violences sont passibles de poursuites judiciaires et pénales. Que vous sortiez ensemble depuis un jour ou des années, la loi te protège.

Les violences sexuelles, psychologiques ou physiques sont interdites par la loi.
Exercées par un·e petit·e ami·e ou ex-partenaire, elles sont passibles de condamnations.

Parler, échanger, témoigner :
besoin d’aide ?

Ne reste pas seul·e ! Un premier pas : en parler à quelqu’un de confiance (famille, amis,
infirmier· e·s, etc.). Si tu n’as pas envie de parler avec des proches ou que tu n’es pas
prêt·e, il existe d’autres ressources.

Pour plus d’informations sur les droits et les démarches possibles aller faire une tour sur le site #violencejetequitte

 

Toute l’actualité sur le droit des Femmes et des Familles en ce 20 Octobre 2017.

 

Veille Actualité Droit des Femmes et des Familles 20.10.17

Le CIDFF04 était représenté lors de la signature de la convention « Territoire d’excellence » : Solange MORAND CONINX, trésorière, et Maud JOUAN, Chargée de projet Egalité, ont fait le déplacement à Marseille le 02 juillet dernier. En effet, Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, a signé une convention « Territoire d’excellence », avec la région Paca. Cette convention traduit l’engagement du gouvernement et de la région en faveur de l’égalité professionnelle, via la mise en œuvre d’actions innovantes.

Pour en savoir plus sur les Territoires d’excellence :

http://femmes.gouv.fr/deux-nouvelles-regions-territoires-dexcellence-pour-legalite-professionnelle/