Bandeau 8 Mars Journée Internationale des Droits des Femmes - CIDFF04

Journée INTERNATIONALE DES DROITS DES FEMMES

A l’occasion de le Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 Mars le CIDFF et ses partenaires organisent des actions. Retrouvez ici la liste de ces actions :

CINETOILES de Digne à partir de 13h30

Espace Stand « classique » : (informations, flyers, plaquettes) Organisé par le CIDFF04
Espace « Déambulation » : Atelier ludique autour du 08 mars (historique) et autour de la mixité des métiers (globalement égalité, genre …) Organisé par le CIDFF04
Espace « Lecture » : Oeuvres instructives sur l’égalité et la mixité…BD, livres, vidéos et le «  Livre de doléances de l’égalité » avec affichage des idées. Organisé par le CIDFF04
Espace « Expérimentation » : mini ateliers (Jeux, déguisements, maquillage essai de chaussures à talons…) Organisé par le CIDFF04

Ciné-débat :

18h00 « The Battles of the sexes », mixité dans le sport – 8 euros l’entrée

Organisé par femmes solidaires

07 MARS

Le Jeudi 07 Mars, à 18h30, dans la salle Abbé Féraud à Digne, « Jeux de scène » (pièce de théâtre de Victor Haïm créée au Théâtre de l’Œuvre le 28 août 2002). 10€ l’entrée, suivi d’un verre de l’amitié.

« Gertrude, auteur-metteur en scène mégalomane, et Hortense, actrice naguère adulée, se retrouvent pour la première répétition d’une nouvelle pièce. Gertrude use de son ascendant moral et intellectuel sur sa comédienne pour la soumettre aux exigences démesurées de son texte ; Hortense, elle, joue avec les sentiments de son metteur en scène en lui racontant ses aventures amoureuses. Qui dominera l’autre dans ce rapport de force sadique et drolatique où se mêlent attirance et répulsion ? »

Pièce qui aborde les difficultés à entrer en communication avec ses prochain.e.s et qui permet la réflexion sur les rapports de force dans les relations. (Organisé par Soroptimiste).

Haut Conseil à l'Egalité entre les Femmes et les Hommes

A la Une :
Le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a publié le 17 janvier son 1er état des lieux du sexisme en France

À quelques jours de la deuxième journée nationale de lutte contre le sexisme (lire page 3), voilà un rapport qui tombe au bon moment. Le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a publié le 17 janvier son 1er état des lieux du sexisme en France, conformément à la mission confiée par la loi relative à l’égalité et la citoyenneté du 27 janvier 2017.

Ce rapport a bénéficié des contributions de l’ONDRP, du CREDOC et de la DREES. Titré « 1er état des lieux du sexisme en France : lutter contre une tolérance sociale qui persiste », cette étude rappelle que « le sexisme est une idéologie qui repose, d’une part, sur le postulat de l’infériorité des femmes par rapport aux hommes, et d’autre part, c’est un ensemble de manifestations, des plus anodines en apparence aux plus graves (remarques, représentations stéréotypées, sur-occupation de l’espace… jusqu’à entrave à l’avortement, viols, meurtres…) ».

Mais selon Danielle BOUSQUET, présidente du HCE : « Le sexisme, ce n’est pas une fatalité et ça n’a rien de naturel. C’est une idéologie mortifère, qu’il faut combattre avec vigueur ». Cette idéologie dangereuse est toujours d’actualité, indique le Haut Conseil, très répandue (les injures sexistes sont une violence au quotidien), et pourtant, encore très peu condamnée.

Le rapport se penche en particulier sur un aspect du sexisme : l’humour. L’analyse sur un échantillon de sketches montre que plus de la moitié d’entre eux mobilise au moins un ressort sexiste. « L’humour sexiste a toujours beaucoup de succès à la radio et sur le web », reprend France Info sur son site.

Le Haut Conseil à l’Egalité appelle au lancement d’un premier Plan national contre le sexisme 2019-2022 qui porterait l’exigence d’une culture des droits et de l’égalité femmes-hommes reposant sur des mesures autour de cinq axes : une enquête d’opinion annuelle, des campagnes de sensibilisation, la condamnation des auteurs, l’accompagnement des victimes de sexisme en renforçant les financements des associations qui les accompagnent et une action publique exempte de tout sexisme.

Action Gouvernementale

Marlène SCHIAPPA, secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, s’est rendue à Montréal (Canada), les 15 et 16 janvier 2019, dans le cadre de la passation de la présidence du G7 entre le Canada et la France (veille du 20 décembre 2018). La lutte contre les inégalités sera la priorité de la présidence française, au premier rang desquelles l’égalité entre les femmes et les hommes. Marlène SCHIAPPA a présenté les grands axes des politiques publiques menées en France pour lutter contre les inégalités femmes-hommes ainsi que les grandes priorités de la présidence française à ce sujet.

« Le Canada a posé des pierres et des bases importantes en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, en créant un conseil consultatif sur l’égalité femmes-hommes (veilles des 27 avril et 18 juin NDR). Le président de la République, Emmanuel MACRON, s’est engagé à maintenir ce conseil consultatif. Nous allons amplifier sa composition et ses missions même, sur la base des échanges que nous avons eus avec l’équipe canadienne », a-t-elle déclaré. Il se réunira pour la première fois début février. Il sera composé d’éminentes personnalités mondiales engagées pour l’égalité entre les femmes et les hommes.

Retrouvez toute l’Actualité sur le Droit des Femmes et des Familles du 21.01.19


campagne digitale #violencejetequitte

La campagne.

Violences au sein du couple, on en parle ? #violencejetequitte

À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre 2018, les CIDFF de la région PACA (Centres d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles) lancent la campagne digitale #VIOLENCEJETEQUITTE contre les violences au sein du couple et pour l’accès aux droits des jeunes victimes. Une campagne qui explicite les différents types de violence au sein du couple et prend forme à travers une série de 4 mini BD constituées d’illustrations inédites de l’auteure-dessinatrice Lili Sohn.

Deviens PARTENAIRE SOLIDAIRE en téléchargeant le kit #VIOLENCEJETEQUITTE et relayant les BD sur tes réseaux sociaux, sans oublier d’utiliser le hashtag #violencejetequitte et d’identifier le compte @cidff_paca !
Des questions ? Un logo à envoyer pour figurer parmi nos partenaires solidaires ? Écris-nous à violencejetequitte@cidffpaca.fr
Les violences au sein du couple,
c’est quoi ?

Lorsqu’on parle de « violence au sein du couple », on pense généralement à la violence physique. Pourtant, il existe bien d’autres formes de violence dont les conséquences peuvent être aussi graves.

👁 Ton copain ou ta copine surveille les gens que tu fréquentes, ta manière de t’habiller, regarde tes messages ; Il·elle te dévalorise en public et te culpabilise sans arrêt : c’est une violence.

🔞 Tu as le droit de ne pas avoir envie d’avoir de relations sexuelles, même avec ton amoureux·se. Un rapport sexuel non consenti est un viol : c’est une violence.

📸 Tu souhaites le·la quitter, il·elle te menace, te fait du chantage, et se venge en publiant des photos privées sur les réseaux sociaux : c’est une violence.

🥊 Tu te fais bousculer, reçois des gifles, des coups : c’est évidemment une violence.

Les violences au sein des relations amoureuses commencent la plupart du temps par une belle histoire d’amour et s’installent souvent progressivement. Sexe sans consentement, harcèlement psychologique, violences physiques ou cyber-harcèlement, toutes ces violences sont passibles de poursuites judiciaires et pénales. Que vous sortiez ensemble depuis un jour ou des années, la loi te protège.

Les violences sexuelles, psychologiques ou physiques sont interdites par la loi.
Exercées par un·e petit·e ami·e ou ex-partenaire, elles sont passibles de condamnations.

Parler, échanger, témoigner :
besoin d’aide ?

Ne reste pas seul·e ! Un premier pas : en parler à quelqu’un de confiance (famille, amis,
infirmier· e·s, etc.). Si tu n’as pas envie de parler avec des proches ou que tu n’es pas
prêt·e, il existe d’autres ressources.

Pour plus d’informations sur les droits et les démarches possibles aller faire une tour sur le site #violencejetequitte

 

Toute l’actualité sur le droit des Femmes et des Familles en ce 20 Octobre 2017.

 

Veille Actualité Droit des Femmes et des Familles 20.10.17

Le CIDFF04 était représenté lors de la signature de la convention « Territoire d’excellence » : Solange MORAND CONINX, trésorière, et Maud JOUAN, Chargée de projet Egalité, ont fait le déplacement à Marseille le 02 juillet dernier. En effet, Pascale Boistard, secrétaire d’Etat chargée des Droits des femmes, a signé une convention « Territoire d’excellence », avec la région Paca. Cette convention traduit l’engagement du gouvernement et de la région en faveur de l’égalité professionnelle, via la mise en œuvre d’actions innovantes.

Pour en savoir plus sur les Territoires d’excellence :

http://femmes.gouv.fr/deux-nouvelles-regions-territoires-dexcellence-pour-legalite-professionnelle/